Un blog Travellerspoint

Jaisalmer, Inde

45 °C
Voir Asia2007 sur la carte de rotch.

Vieille cité médiévale à l'orée du désert de Thar, Jaisalmer est une destination de choix. Faut croire que nous n'avions pas encore assez chaud, il fallait aller dans le coeur du fourneau! Les rabatteurs agressifs qui nous entourent à la gare se dénombre par dizaines. Ils veulent tous nous amener à leur hôtel pour nous vendre un luxueux tour de safari par la suite. On négocie serré pour obtenir une chambre double a 40Rps (50 cent CAD chaque!)

Jaisalmer_Fort.jpg
Jaisalmer_..nk_Fort.jpg

On explore la ville au matin, tout est calme, c'est jour de festivités hindoues. On en profite pour gravir le fort qui surplombe la ville et pour maganiser le safari de chameau.

Jaisalmer_Cow.jpg

En après-midi, je tente en vain de réparer mon foutu lecteur mp3 qui a buggué au début du voyage... Après 2h de recherche en ligne, je dois abandonner; fin du dernier contact avec l'occident.

Ici les nuits sont plus fraîches, mais les jours encore plus torrides. Notre chambre plein-sud a accumulé tellement de chaleur le jour qu'on dort sur le toit sous un ciel illuminé par les feux d'artifices maritaux et les complaintes interminables des sales clébards.

Le lendemain, c'est le départ pour l'aventure en rickshaw sur une trentaine de km avant qu'il ne reste pris dans le sable! On attend une demi-heure que le guide ait chercher nos chameaux. Ceux-ci se pointent plaintifs et grognons; de vrais animaux niais et adorables.

Jaisalmer_RickStucked.jpg

On arrête dîner sur le bord d'une oasis servant d'abreuvoir et de lieu de rafraîchissement pour les chèvres, moutons, boeufs et chameaux en liberté du coin. Un petit paradis pour zoologue amateur.

Jaisalmer_CamelsOasis.jpg
Jaisalmer_DragonFly.jpg

Avant le repas, quoi de mieux qu'un bon chai (thé chaud) sous le soleil de 45 degrés! Ça désaltère comme le bon Gatorade mauve a l'avalanche de blizzard!

Jaisalmer_Cooking.jpg

Ensuite, nous mettons le cap vers les dunes ou nous passons la nuit fraîche à la belle étoile. Je me réveille enseveli d'une tonne de grenailles dans le visage. Disons que le marchand de sable s'est gâté dans sa livraison!

Jaisalmer_Dunes.jpg

On reprend la selle peu après l'aube. Ouch! Faire du chameau c'est un peu comme être raqué après la première randonnée de vélo de l'été.

Jaisalmer_..Morning.jpg

Notre guide est smat et a le même âge que nous. ll nous raconte des histoires cocasses en passant par ses péripéties de renverse de chameaux jusqu'aux histoires de tentatives ratées sur lui par des gais occidentaux. C'est assez spécial de jaser avec un gars du même âge qui n'a jamais été à l'école, n'ayant jamais été plus loin que Delhi dans sa vie et n'ayant jamais vu de la neige. Pourtant, il a rencontré des touristes par milliers de partout du monde et a appris son anglais complètement par lui-même. Des réalités totalement différentes.

Jaisalmer_Kids.jpg

On s'arrête dîner 4h de temps à l'ombre d'un arbre. Il n'a jamais fait aussi chaud de tout mes souvenirs, on doit être au-dessus des 50 degrés, je vois des étoiles, je ne suis même pas capable de lire un livre.

Jaisalmer_Kare_Camel.jpg

Le soir, il se met à faire une tempête de sable intense en ville. Resultat: panne de courant géneralisée. Pas de douche, pas de souper, hop rapidos dans le train direction Jodhpur.

— François

Suivez les nouvelles aventures de François et Karine lors du tour du monde 2011-2012 ici
http://chroniquesduvastemonde.com

Posté par rotch 07:04 Archivé dans Inde

Envoyer cet articleFacebookStumbleUpon

Table des Matières

Commentaires

Dieu du ciel, qui aurait cru a un récit autant rocambolesque en début de voyage.
Sincerement, ton style d'écriture est savoureux tout comme les photos
Ma gang de chanceux

par Frank Briz

Avez-vous donné des noms à vos chameaux ???

par eti

Je sais pas si ça donne le goût d'aller en Inde, mais c'est un récit de voyage très dynamique. Bravo et bon voyage !

par frank lali

Noms des chameaux: Papaya et Fafaya (pere-fils). PS: J'ai vu des centaines d'indiens sans moustaches (surtout les riches) difficiles de les prendre en photo, ca s'en vient mon Eti!

par rotch

Salut les aventuriers !

Je reviens d'une petite vacance avec Jo en Virginia et de vous lire, et tout ça d'un seul coup, c'est complètement incroyable. Ça fait rire et rêver ces écrits et c'est tout simplement génial avec les photos, vidéos et cartes. Continuez à vous laisser porter. Moi aussi j'imagine que Dehli est appréciable une fois sortit de là ! Pour la chaleur de la virginie (un maigre 25°), on se tempérait en se léchant les poignets et avants-bras, paraît que les kangourous australiens font pareil à 60°, selon Jo et les Planet Earth, puisse vos langues vous aider dans cet enfer tourbillonnant d'action !

Namaste !

Louis

par louiss

Ce blog nécessite d’être un membre connecté à Travellerspoint pour mettre des commentaires.

Entrez vos informations de connexion Travellerspoint ci-dessous

( Qu’est-ce que c’est ? )

Si vous n’êtes pas encore un membre de Travellerspoint, vous pouvez nous rejoindre gratuitement.

Rejoignez Travellerspoint